CHOI RADIO X - ROCK STATION INTERVIEW

PRESS ARTICLES



2016

@AMNESIA ROCKFEST

Naturellement, comme soirée ont a droit à tous les style mais aussi à des hommages divers, mais 2 groupes ont prit tout l’attention de Québec-MétalSpacemak3r qui est un groupe très heavy mais qui s’allie en même temps à un coté très théâtrale, voir même circassien. Malgré 25 minutes de spectacle environ, ils ont mis toute la sauce; déguisements, décors magnifiques malgré la grosseur de la scène Tony Sly 1, une jolie demoiselle qui joue avec le feu, confettis et plus encore. Mais surtout une musique puissante avec de nombreuse nuance qui nous emporte directement dans un cirque mais de façon métal. Un groupe qui aurait mérité de jouer sur une des trois plus grosses scènes du festival.
 
@AMNESIA ROCKFEST

C’est le groupe Spacemak3r qui ouvre le bal et de quelle façon, le début du show donne l’impression de se prendre un coup de poing dans la face au réveil. En passant le groupe aurait mérité de se retrouver sur scène plus grande au vu du show qu’ils ont offert, cracheur de feu, danseurs et j’en passe, ce fut pour moi un grand moment du festival.
@ Foufounes Électriques 

Mon coup de cœur de la soirée, SpaceMak3r, Pourquoi? C’est très simple, un son, une énergie, un guitariste complètement déganté, quoique les autres ne sont pas mieux. Un visuel parfait et la musique dans tout ça? Et bien comme le dit J.J. Goldman, quand la musique est bonne, quand la musique donne, quand la musique sonne, quand elle ne triche pas, quand elle guide mes pas. Rien à ajouter c’était excellent et c’est un groupe à voir et revoir.
2012
Festival Off : Découvertes et valeurs sûres


Publié le 23 mai 2012 à 05h00 | Mis à jour le 23 mai 2012 à 05h00


  Nicholas Houle, Le Soleil

(Québec) Le Festival Off de Québec a dévoilé hier le contenu de sa neuvième présentation. L'événement, qui se tiendra du 4 au 7 juillet, propose une affiche éclectique, où l'on fera renaître la Ligue nationale d'improvisation musicale, en plus d'accueillir des formations comme Trust, les Soeurs Boulay ou encore Spacemak3r.

Festival Off 2012 - Photo : Patrice LarocheCette année encore, le Off investira différents lieux, de la basse à la haute ville. Le complexe Méduse aura des allures de quartier général : c'est en effet là que le noyau de la programmation sera proposé. La salle Multi accueillera notamment le musicien de Karkwa Julien Sagot (4 juillet) ainsi que le retour de l'improvisation musicale (5), avec les Martien Bélanger (guitare), Andrée Bilodeau (violon) et Fred Lebrasseur (batterie). On pourra par ailleurs voir les Indiens (6), formation qui réunit l'ancien CEA Guillaume Lwazo Sirois et Pascal Asselin (Millimetrik), de même que les figures connues de l'underground que sont les Goules (7) et les Bouffons psychotiques (7). Spacemak3r sera aussi de passage (7) avec sa proposition décapante.

Du côté du studio d'Essai de Méduse, plusieurs concerts à l'affiche, dont le Vanilla Prime Quintet, qui offrira un hommage aux Unicorns (4), Doldrums (5), de même que les
Torontois de Trust (5) avec leur synth-pop. Rayon chanson humoristique, B.A. Johnston sera sans doute à voir, tandis que l'univers du poète Jean Narrache (7), lui, sera à l'honneur dans un contexte aussi hip-hop que social.

Au chapitre des concerts extérieurs, rendez-vous au jardin
de Saint-Roch pour voir diverses représentations telles celles de Macédoine (6), X-Ray Zebras (6), des Gerry's (7), avec leur répertoire vocal dédié à feu Gerry Boulet, et Absolutely Free (7). Le toujours agréable parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste sera l'occasion d'une soirée world en trois temps le 6 juillet et du doublé prometteur des Soeurs Boulay et de David Giguère le lendemain.


À noter que des concerts auront aussi lieu au Sacrilège, au Fou-Bar, sur l'avenue Cartier, ainsi qu'à la Ninkasi, et que des spectacles restent à être annoncés. Tous les détails au quebecoff.org.

Source : http://www.lapresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/sur-scene/201205/22/01-4527690-festival-off-decouvertes-et-valeurs-sures.php
Québec, le 26 mars 2012 – Le groupe métal/rock Spacemak3r, reconnu pour sa mise en scène théâtrale (véritable cirque d’horreur métal) et sa musique explosive, a suffisament impressionné les juges de l’émission canadienne CANADA’S GOT TALENT de se hisser parmis les 200 finalistes sélectionnés à travers le Canada (sur plus de 25 000 auditions).
Cela les a récemment amenés à être diffusés sur la chaîne nationale CITY TV et à faire connaître leur nom d’un bout à l’autre du pays.Toujours en constante évolution, le groupe lancera également un tout nouveau vidéoclip le 4 avril prochain lors d’un 5 à 8 à l’Agitée de Québec.
Pour souligner l’occasion, Spacemak3r mettra sur le marché numérique une version remixée et remasterisée de son 1er disque ‘CIRCUS’ le 10 avril prochain. Cette nouvelle version sera disponible exclusivement via iTunes.

http://www.omniumdurock.tv

----------------

2011
Spacemak3r : Met l’feu au Dagobert!

Ultimradio.com - Stephane - 21 juin 2011

Hier soir avait lieu le concert de Spacemak3r au Dagobert. Une fois de plus le groupe a su nous démontrer son savoir-faire. Cela ne leur a pris que quelques minutes pour embraser les planches du Dagobert et pour allumer les gens qui étaient venu les voir. Nous avons eu le droit à deux nouvelles chansons, une que le groupe nous avait déjà présentée lors de leur passage au Bar le Diesel qui est « Happy Birtday » et une autre que personne n’avait déjà entendu, Space Carnival. Ce fut un vrai délice de découvrir cette nouvelle pièce, c’était méchant et vraiment lourd à souhait, mais toujours dans la même ligne de conduite que Michael Gagnon veut donner à Spacemak3r.

UltimRadio.comÀ la vitesse que Spacemak3r évolue, il va falloir agrandir les scènes au Québec ou en construire une spécialement pour eu, car elles sont trop petite pour la troupe de 12 personnages et musiciens . Mais peu importe la grosseur de la scène et de l’endroit, il donne toujours le 100% d’eux même ce qui fait leur charme! Quand tu aimes ce que tu fais, tu donnes tout ce que tu as ou tu le fais pas du tout et Spacemak3r avec eux il n’y a pas de demi-mesure et sait tant mieux.

Encore une fois un show que personne ne pourra dire qu’il n’était pas à la hauteur de leur talent. Et pour ceux qui était pas là et bien Gna gNA Gna ça sera pour une prochaine fois!

Source :
 http://ultimradio.com/spacemak3r-met-lfeu-au-dagobert/
2010
Spacemak3r et Groove Company : un succès à Bonaventure!

L'Écho de la Baie - Le Journal l'Aviron - Jeudi 1 juillet 2010 09:00:00 HAE

Malgré le temps pluvieux, les activités de la Saint-Jean-Baptiste, tenues les 23, 24 et 25 juin à l'occasion des Festivités du 250e anniversaire de Bonaventure, ont constitué un vif succès sur le site du Musée acadien du Québec!

Les festivités ont connu leur apogée le soir du 25 juin, alors qu'une foule de près de 600 personnes était au rendez-vous pour voir et entendre les groupes Groove Company et Spacemak3r. Dans une mise en scène clownesque et très théâtrale où s'entremêlaient costumes originaux, fumée, gros ballons et décor de cirque, les dix « performeurs » du groupe -dont la majorité étaient originaires de Paspébiac - ont présenté un spectacle métal surprenant. La foule nombreuse, surtout composée de jeunes, était en délire!

Les membres de Groove Company, de Saint-Siméon, qui montaient sur scène ensemble pour une première fois, ont pour leur part interprété un répertoire rock des années 1970 et plus. Leur énergie, débordante et contagieuse, a su contaminer la foule.

Le 24 juin, le spectacle du groupe Mauvaises fréquentations (Yves Cayouette, Martin Dénommé, Sylvie Desrochers, Serge Poirier et Stéphane Poirier), présenté à 17 h, a attiré environ 200 personnes, dont plusieurs familles. En après-midi, une quarantaine d'enfants sont allés s'amuser sous le chapiteau, où avaient lieu diverses activités d'animation et de bricolage. Enfin, la Cérémonie de la Mer d'accueil pour les néo-Cayens, qui devait avoir lieu à la Plage Beaubassin en après-midi, a été annulée en raison de la pluie abondante et elle sera remise à l'automne.

Le 23 juin, près de 500 personnes ont bravé la forte pluie pour assister aux prestations de l'auteur-compositeur-interprète Stephen Faulkner et de La Bande à Firmin sous le chapiteau. Stephen Faulkner, bien connu pour ses nombreux succès dont Si j'avais un char, Doris, Fermez les honky tonks et Cajuns de l'an 2000, a présenté un spectacle oscillant entre le country et le rock, en compagnie de cinq musiciens (violon, pedal steel quitar, guitares, basse et section rythmique).

La Bande à Firmin, formée d'Éric Dion, de Jean-Guy Leblanc et d'Éric Proulx, a pour sa part présenté le projet Bottines et Racines, initié par Éric Dion, en compagnie des musiciens collaborateurs Guillaume Arsenault et Étienne Gauvin. Bottines et Racines propose des œuvres originales créées grâce à un métissage de rythmes et de sonorités de la musique du terroir états-unien (blues, folk, country, bluegrass) avec des textes et des airs recueillis partout en Gaspésie. (Source : Communication Antilope)


Source : http://www.hebdosregionaux.ca/gaspesie/2010/07/01/spacemak3r-et-groove-company-un-succes-a-bonaventure

----------------

2009
09:08:19 - Spacemak3r / Daedalean Complex (Qc)

Par Guillaume Cyr

Au canal Vox, l’émission LeZarts Studio offre la possibilité à plusieurs formations musicales de Québec de se faire valoir avec une courte prestation de 30 minutes et une entrevue. Tous les styles y sont représentés y compris à l’occasion du métal. Les groupes Blinded by Faith et Ice Vinland ont d’ailleurs participé à l’émission l’année passée.

Samedi dernier c’était le moment de préparer la saison d’automne en filmant les prestations de Daedalean Complex et Spacemaker. Le tournage avait lieu au Cercle, un bar dans le quartier St-Rock, qui à ma connaissance n’avait jamais accueilli de formations métal auparavant. Le bar est en fait une salle où de la musique lounge semble être la norme. Vous imaginez le contraste ! Toutefois, quelques habitués de la place sont tout de même restés par curiosité pour assister à un évènement qui n’est pas coutume dans ce bar.

Daedalean Complex est une formation de métal gothic industriel qui fait de plus en plus parler d'elle. Après un album éponyme sorti en début d’année, le groupe en a imprimé davantage dû à la demande très forte. Toutefois, depuis l’enregistrement, le groupe a pris une tournure plus métal de ce qu’on y retrouve. Sur facilement la moitié des pièces, on peut faire le meilleur ‘’headbanging’’ possible, alors que l’autre moitié est plus atmosphérique et remplie de bruits électroniques. La prestation offerte fut à la hauteur de la réputation du groupe, soit très dynamique. Le groupe a compris l’important : comme stipulé par le chanteur Herr Nox dans l’entrevue du groupe du mois d’avril, la musique c’est un tout. Les costumes, l’énergie sur scène et le charisme sont aussi importants que la justesse de jeu. C’est ce qui permet au final à cette formation de plaire à plusieurs personnes issues de courants musicaux très différents.

Le groupe suivant, Spacemaker, a appliqué exactement la même philosophie, mais en mettant le paquet. Cette formation de ‘’circus’’ metal a une prestation scénique rodée au quart de tour et rien n’y est laissé au hasard. Le concept du groupe est d’être l’incarnation des rêves et des cauchemars d’un petit enfant. Ce que l’on a en face de nous ce sont des musiciens maquillés comme au cirque qui sautent un peu partout tout en jouant ainsi que des mascottes et des clowns dont le but est de faire de l’endroit un véritable party. Leur méthode : thrasher avec la foule, danser aux endroits les plus inaccessibles du bar et faire exploser des ballons remplis de confettis au dessus de la foule. Avec un tel concept, il serait facile de tendre vers l’immaturité, mais leur prestation est des plus professionnelle, même magique. Après les avoir vus, je comprends maintenant très bien la décision des juges de les avoir fait gagner l’Omnium du Rock plus tôt cette année.

Source : http://www.musikuniverse.net/compterendu/categories.php?cat_id=2634

----------------

09:05:30 - Événement Rock - The Audio Vengefuls / DOH / Keeper / Spacemak3r (Qc)
Par Daves Couture

Encourager la scène alternative et métal, c’est ce que l’Événement Rock 2009 prônait avec son spectacle du 30 mai au Théâtre du Capitole de Québec. Commandité par CHOIXX 100,9 – Radio X2 et animé par l’humoriste Maxim Martin, cet événement présentait les performances de ‘The Audio Vengefuls, D.O.H., Keeper et Spacemak3r’.

Malgré une foule peu nombreuse et quelque peu dispersée, Maxim Martin a réussi à créer une atmosphère intéressante en poussant les amateurs présents à se regrouper à l’avant pour donner une certaine énergie à l’avant scène. Loin de vouloir voler la vedette aux groupes qui étaient présents, Maxim Martin a très bien su gérer les pauses entre les prestations en y racontant quelques anecdotes humoristiques sur sa vie personnelle comme un humoriste professionnel sait le faire.

‘The Audio Vengefuls’ s’est amené en premier sur la scène pour introduire cette soirée qui s’annonçait plutôt calme. Sans avoir offert une grande prestation, ce groupe a quand même su tirer son épingle du jeu avec un style musical très accessible qui s’écoute bien et permet par le fait même de hocher la tête constamment. Les membres étaient quelque peu rouillés dans leur façon d’animer le spectacle mais la foule a quand même apprécié le côté sympathique de ceux-ci. Pour ceux qui connaissent bien ce groupe, le répertoire choisi était composé de pièces telles Forward from you, How to Create a monster et One Way Dead End Road. ‘The Audio Vengefuls’ avait également participé plus tôt cette année au fameux concours ‘2nd Skin Rock Contest’ qui se déroulait en mars, avril et mai 2009.

D.O.H. était le second groupe à s’amener sur scène. Le chanteur (Bross) était très animé sur scène et a relancé la foule à plusieurs occasions avec des ballons lancés à celle-ci, un lasso qu’il a fait tournoyer à plusieurs reprises en se faisant même fouetter par une personne du public. Les amateurs se sont sentis quelque peu décontenancés par cette performance mais ce fut quand même intéressant quant au produit final. Petit côté très intéressant, la reprise de la pièce titre du célèbre film ‘Ghostbusters’ a su remédier à la situation et la foule s’est rangé du côté de D.O.H. Merci à l’organisateur de cette soirée car il s’agit d’une excellente idée.

Keeper est maintenant bien connu dans la région de Québec et son réseau d’amateurs ne fait pas mentir cette reconnaissance. Une belle ovation de quelques minutes à la fin de la performance a pu confirmer ces dires. Maxim Martin l’a même remarqué en s’amenant durant la pause tout en étant très impressionné. Les musiciens de ce groupe possèdent une belle énergie de scène et semblent toujours aussi heureux de partager de bons moments de musique avec la communauté musicale de notre belle région. D’un style ‘métal’ très ‘Old School’, Keeper réussit toujours à animer la foule qui se retrouve devant, c’est un beau défi et en même temps, un bel accomplissement. De plus, sans être un moment triste dans la soirée, la pièce ‘Help Me’ me touche toujours autant. Celle-ci raconte le suicide d’un ami proche du groupe et est jouée avec tellement d’émotions que l’on sent réellement la douleur qui a affligé les humains que sont avant tout les musiciens de Keeper. Ça n’arrive pas qu’aux autres… Merci de ce beau moment. Comme je l’ai dit plus haut, une belle ovation a suivi la prestation et ce fut l’un des beaux moments de cette soirée.

Je ne m’attendais pas du tout à la performance qui allait venir, malgré ce que Alexis BC (photographe pour MU et pour cette soirée) m’avait mentionné avant celle-ci. Je vais même utiliser sa propre expression pour qualifier le spectacle de clôture de l’Événement Rock, ‘Circus Metal’. Il s’agit bien là d’un vrai cirque musical ambulant et c’est la caractéristique qui démarque vraiment ce groupe par rapport à ce que l’on voit généralement dans le milieu musical. La seule formation qui peut ressembler quelque peu à Spacemak3r en ce qui a trait au concept de scène, c'est Slipknot. Le style musical par contre n’est aucunement familier entre les deux. J’y vois certe un côté ‘métal’ mais agrémenté d’une touche industriel et techno. Ceci dit et malgré des problèmes techniques dès le départ, Spacemak3er a su faire entrer les amateurs dans son univers imaginatif qui ressemble à un grand rêve coloré. Des personnages multiples ont sillonné la scène et se sont joints à la foule tandis que les musiciens du groupe, des personnages eux aussi, ont présenté une performance musicale et chorégraphique sans faille. Je n’arrive point à imaginer le nombre d’heures de préparation pour réussir un spectacle de ce genre. Spacemak3er a conquis la foule et on sait maintenant pourquoi le groupe a eu du succès dans les différents concours (finale du Emergenza et gagnant de l’omnium du rock). Ce fut très divertissant et le choix cette formation pour clore la soirée fut judicieux.

L’Événement Rock fut organisé de façon professionnelle et les performances diverses furent également à la hauteur des attentes. Il reste dommage que le nombre d’entrées fut assez timide. Je n’ose imaginer une salle presque comble avec des groupes de cette trempe. Pour ceux qui n’ont jamais vu Spacemak3er, prenez la peine de regarder les photos et imaginez ce que peut donner le spectacleet son univers. Merci aux organisateurs d’avoir permis à Musik Universe de couvrir l'événement.

Source :
 http://www.musikuniverse.net/compterendu/categories.php?cat_id=2399

----------------

Spacemak3r remporte l'Omnium du Rock

Patwhite.com
 - Patrick - 29 avril 2009 - 10:12

Omnium du Rock 2009
C’est vendredi dernier qu’avait lieu la grande finale provinciale de l’Omnium du Rock 08-09! Québec étant la ville déclarée championne lors des trois dernières éditions, la pression était sur Spacemak3r afin de rapporter l’or dans la vieille capitale pour une quatrième fois.

Premier groupe à monter sur scène, Spacemak3r a enflammé la foule en quelques secondes grâce à un spectacle hors de l’ordinaire! Encore une fois, leur spectacle unique incluant des clowns, monstres, ballons, confetti et acrobaties était au rendez-vous… Construit autour du concept d’un rêve d’enfant schizophrénique hanté par un monstre, la mise en scène théâtrale aura captivé l’attention des juges en nous transportant dans le monde délirant de Spacemaker.

Déchirés entre Spacemak3r et Live Twice (champion montréalais), les juges ont tranché en faveur de la formation de Québec pour une quatrième année consécutive.

Spacemak3r sort donc ultime champion des 64 groupes ayant pris part à cette aventure. Spacemak3r repart avec 40 heures de studio, un nouveau site web, un vidéoclip de 10 000$, un contrat de distribution chez DEP, 1000 CDs et pochettes, des vêtements, 1000$ de location chez Solotech et plus encore.

La liste officielle des prix et des commanditaires est disponible sur le site web de l’événement.

www.omniumdurock.com

Source
: http://patwhite.com/node/6929
Vous avez manqué Spacemak3r au bar le Diesel hier soir? Et bien… tant pis.
Ultimradio.com - Stephane - 7 mai 2011

Hier avait lieu le concert de Spacemak3r que tout l’monde attendait avec impatience depuis leur annonce officiel de leur prochain concert. C’est avec un peu de retard que le groupe fit leur apparition sur scène. Cela n’a pas empêché à ceux qui étaient venus, de les attendre avec impatience. Dès leur entrée sur scène, cela n’a pris qu’une fraction de seconde pour survolter la place qui au départ était venu voir le groupe se produire.

Le Spacemak3r et toute sa troupe était vraiment très en forme. Malgré la place qui était restreint pour le groupe. Ils ont quand même livré la marchandise à la hauteur de leur habitude. Nous avons eu le droit au cracheur de feu à l’intérieur et toute l’équipe pour faire l’animation durant le concert. Le groupe c’est vraiment mêler à la foule ce qui a plus énormément à tous ceux qui était sur place. Le Clown, Spacemak3r, et l’autre que j’oublie toujours son nom, que voulez-vous ils sont quand même 12 dans ce groupe, ont su s’amuser et même à arracher une partie du petit mur du plafond. Cela n’a rien ralentis à l’énergie que le groupe installe en concert.

Fidèle à leur habitude théâtrale, nous avons eu le droit à du Spacemak3r pur et dur comme nous sommes si bien habitué. Les gars et la fille car bien sûr il y en a juste une dans le groupe, il ne faut surtout pas l’oublier pauvre petite car, elle est souvent suivie par de drôle de monstres qui la harcèle malicieusement dans son monde imaginaire de petite gamine.

UltimRadio.comNous avons eu le droit à une nouvelle pièce qui sortira sur leur prochain album qui s’intitule « Happy Birtday ». Préparez-vous car, cette pièce s’annonce dans la belle continuité de ce que nous connaissons de Spacemak3r. Le groupe prévoit un autre show bientôt. Alors vous êtes avertis d’avance et vous n’aurai cette fois-ci, aucune excuse de ne pas aller les voir une fois en concert.

Dans l’ensemble, ce fut une soirée mémorable en sensation de toute sorte et souhaitons-le se reproduira plus souvent durant la période estival. Vous pouvez les suivres sur leur MySpace et Facebook et ce que Michael nous a dit sur leur site web bientôt. D’ici le prochain concert, Spacemak3r vous dit! Gna GNa Gna

Source :
 http://ultimradio.com/vous-avez-manque-spacemak3r-au-bar-le-diesel-hier-soir-et-bien%e2%80%a6-tant-pis/
11:05:06 - Spacemak3r / OuttaMind (Qc)
Par Alexis B.C.

Après une très longue prestation (deux heures) de OuttaMind, groupe nous offrant principalement des reprises et quelques compositions punk rock, le cirque de Spacemak3r débarquait en ville. Il m'avait été malheureusement impossible d'assister au lancement de leur album le 31 octobre dernier à l'Impérial, alors, j'avais besoin de ma dose de délire musical, de clowns terrorisant une petite fille innocente, de cracheurs de feu et d'acrobates qui arrachent des morceaux du plafond en s'y suspendant par les jambes.

Même après avoir assisté au minimum à une dizaine de leur spectacle, je ne sais jamais tout à fait à quoi m'attendre, tellement leur prestation est chaotique tout en étant réglée au quart de tour. Il nous ont joué l'éventail de leurs classiques tels que Circus, Gna Gna Gna, XXX et plusieurs autres. Ils nous ont joués une chanson plus récente entendue pour la première fois lors de leur prestation à Envol & Macadam en 2010. Je supposes que la chanson est éponyme du groupe, vu le nombre de fois que le mot Spacemak3r y est répété. Ils nous également joués une nouvelle chanson intitulée Happy Birthday, après avoir souligné l'anniversaire de quelques personnes dans la place. Le seul point négatif que j'avais à dire de Spacemak3r était l'absence de nouvelles chansons depuis un bout, mais ce point est maintenant réglé!

La foule était déchaînée, comme il se doit. Vous ne pouvez pas rester passible à ce spectacle qui, selon moi, est dans ce qui se fait mieux dans la scène de Québec. Rien n'y ressemble. Si vous n'avez jamais assisté à un spectacle de Spacemak3r, vous vous devez de le faire dès que possible.


MusikUniverse.net - Photo : Alexis B.C.






























Source : http://www.musikuniverse.net/compterendu/categories.php?cat_id=3874
2008
08:03:26 - Spacemak3r / Goreflex

Par Alexis B.C.

C'est en plein milieu de semaine que je me suis rendu au Monkey pour aller voir la formation Spacemak3r donner son deuxième spectacle ce mois çi. Ce fut pour une bonne occasion pour moi de voir les rénovations de l'endroit dont j'avais eu vent. Bien que cela fasse quand même un bout qu'elles soient effectuées, cela faisait une éternité que j'avais traîné par là. L'ajout d'une scène est fort intéressant même si la collone en plein milieu semble un peu bizarre.

Le spectacle commence avec près de une heure de retard par rapport à l'heure annoncée dû à des "soundchecks" effectués plus tard que prévus. Goreflex embarque en premier et il y a bien longtemps que je les avais vu sur scène. Difficile à décrire, j'ai de par le passé déjà qualifié leur sonorité de "pouliche métal" vu les chevaux roses sur la pochette de leur EP Horse. Le trio, dont les membres participent tous à la voix, nous offre une performance d'une quarantaine de minute durant laquelle il nous démontre son grand talent musical. Goreflex construit son spectacle avec des chansons à thème aussi variés que loufoque (Zombie Dance et Robot par exemple). Plusieurs fans du groupe étaient présents et ils furent, comme à l'habitude, loin d'être déçus. Le groupe nous fait même l'honneur d'un rappel et nous interprête à sa manière une chanson de Justin Timberlake. Toujours fort agréable à entendre, leur prestation réchauffe la foule pour le délire à venir.

Parlant de talent, le groupe a remporté l'an dernier l'Omnium du Rock et ont eus la chance de jouer "live" à Musique Plus. Des extraits de cette performance, ainsi que des extraits de leur EP, sont disponible sur leur page MySpace.

En discutant avec des membres du groupe lors du dernier spectacle, on m'avait annoncé que c'était un réchauffement et que celui-çi serait doté d'une mise en scène plus complexe. Le nouveau décor du Monkey comprenant des cages s'agence donc parfaitement au style disjoncté du groupe. De plus, plusieurs ballons sont installés pour ajouter à l'ambiance clownesque du spectacle et pour, bien entendu, les lancer dans la foule à un moment ou un autre de la prestation. Une machine à bulle est également présente pour ajouter à l'ambiance. J'avais de hautes attentes et je ne fut pas déçu.

Très rapide changement de groupe (une dizaine de minutes environ) et le groupe est prêt, ce qui pardonne un peu l'heure tardive de début du spectacle. Traditionelle entrée théàtrale ou une actrice se joint aux habituels clowns monstrueux, le tout animé d'échantillonages et de "scratch". Avec bien plus d'espace pour se déployer et bouger qu'au Velvet, le groupe se décĥaîne dès la première chanson tandis que les clowns et l'actrice interagissent tant avec la foule qu'avec les membres du groupe, particulièrement le chanteur. La poupée Buddy était présente au spectacle, mais fut moins maltraitée qu'au dernier. Comme à son habitude, la prestation de Spacemak3r est un délicieux délirium. La foule répond plus que bien à la performance mais vu l'heure tardive de leur entrée sur scène, plusieurs manquent à l'appel pour les dernières notes.

Spacemak3r est un groupe qui possède une sonorité unique et un visuel plus qu'original. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, c'est un "must" à entendre et à voir en spectacle. Quatres chansons sont disponibles sur leur page MySpace (accessible via la bannière plus haut). J'ose espérer que ce groupe ira loin, car dans une époque ou tout ce que l'on fait l'a déjà été, ce groupe sort de la masse en nous offrant son identité propre à lui. Leur prochain spectacle sera le 11 avril 2008 au bistro bar le Match à Ste-Foy.

Source :
 http://www.metaluniverse.net/compterendu/categories.php?cat_id=722
08:03:15 - Ashtray / Spacemak3r / Special Ops
Par Alexis B.C.

En ce samedi soir, c'est une vingtaine de personnes qui se rendu au Velvet afin de voir la prestation de ces trois groupes québécois. Bien qu'en petit nombre, les gens présents étaient bien décidés et motivés à passer une excellente soirée.

Special Ops embarque sur scène vers 22h00 et nous offre une quarantaine de minute de son rock alternatif à saveur très "mainstream". Bien qu'originaire de Montréal, le groupe s'adresse à nous entièrement en anglais. Le groupe maitrise leurs chanson et nous livre un spectacle bien tissé de la première à la dernière note.

Spacemak3r est un groupe local qui nous offre, comme à son habitude, une prestation totalement disjonctée et théàtrale de son métal électronique à sonorité enfantine excessivement dérangée. Spécialement installé sur l'extension de la scène à droite, le DJ du groupe nous offre une introduction mélangeant échantillonages et scratchs. Se joignent à ce délirium sonore les deux "clowns diaboliques" commençant leurs numéros d'acrobatie et de démence. Commence alors la dites prestation et c'est alors que le chanteur nous présente la poupée "Buddy" qui sera par la suite très malmenée durant le spectacle, autant par le groupe, les clowns et les spectateurs. Le DJ revient entre les chansons pour nous offrir des interludes dérangés et délicieux, quoique peut-être un peu long à une reprise ou deux. Les clowns s'assurent d'animer la foule et va même jusqu'à nous tirer sur le sol pour transformer le concept de trash en pile humaine. Délectable prestation, Spacemak3r sera présent sur scène à nouveau le 26 mars prochain au Monkey de Ste-Foy.

Également doté d'un style rock alternatif, c'est vers minuit que le groupe Ashtray monte sur scène. Les musiciens nous démontre dès les premières notes une forte maitrise de leur instrument et de leur pièces. Le chanteur s'adresse chaudement à la foule constitué d'irréductibles couche tards et des membres des groupes précédents, foule qui réagit très positivement à la prestation. Ashtray nous offre au travers de sa prestations quelques covers de chansons rock classique auquel, Michael, le chanteur de Spacemak3r se joint à eux. Ils en profitent aussi pour nous faire la promotion de leur nouveau CD dont le travail d'enregistrement s'est étaloné sur une période de trois ans.

Sympathique soirée ou il n'y avait pas quantité de gens, mais la qualité y était pour sûr.

Source :
 http://www.metaluniverse.net/compterendu/categories.php?cat_id=702
2015

Support for Wednesday 13

Vient ensuite les quatre énergumènes de Spacemak3r, venant nous foudroyer de leur nu-metal industriel. Un véritable spectacle en soit! Le projet de Michaël Gagnon, le chanteur, se doit d’être vu. Particulièrement énergiques sur scène, ils allient le théâtre à leur musique sans toutefois en mettre trop, transportant le public dans leur univers clownesque malsain. Toujours aussi bien préparés, le groupe a enchainé plusieurs titres de leurs deux albums, «Spacemak3r» et «Spacemak3r II» dans un set-list beaucoup trop court pour cet excellent groupe.

Posted by Lex Ivian on October 25th, 2015